vendredi 31 décembre 2010

Qu'est-ce qu'un bon livre ?

Un bon livre est un jardin
que l'on transporte avec soi.
Proverbe arabe

mardi 28 décembre 2010

Chaque matin, le doute

Pas un matin. Pas un matin où je ne me lève avec le doute. Pas un matin où je ne me dis que je ne suis pas vraiment un créateur. Que ce que j'ai écrit la veille, c'est poche, à la limite, stupide.

Pas un matin.

La reconnaissance des pairs ? Les prix littéraires ? Une simple suite de circonstances, un alignement des planètes, mais le talent, rien à voir. Surtout pas le talent. Car si j'avais du talent, tout serait simple, facile, tout coulerait de source, la certitude serait omniprésente, je n'aurais pas sans cesse ce sentiment du travail inachevé, de la phrase paresseuse, de la scène incohérente, du personnage inconséquent... Si j'avais du talent, si j'étais vraiment un créateur, je ne me lèverais pas avec l'impression que ma vie n'est qu'une immense imposture.

Les lecteurs qui nous écrivent ? Émus ? Enthousiastes ? Un sur combien de milliers qui n'ont pas fini le livre, qui ont grogné, bâillé, juré, l'ont abandonné ? Un sur combien qui jamais ne nous écriront pour nous faire part de leur déception ?

Alors, pourquoi continuer ?

Parce qu'il y a aussi le doute que, finalement, malgré tout, on est peut-être un créateur.

Mon Boxing Day

Notre voisinage, le 26 décembre, l'an dernier :


Même date, cette année :


Pas de glace, pas de nuages, soleil mur à mur... Personnellement, même à 14°C, pas mal plus le fun. Faire des balades à vélo à l'année, c'est un "must".

lundi 27 décembre 2010

Que feront les écrivains à Noël ?

Article paru dans Canoë (et le Journal de Québec) sous la plume de Marie-France Bornais. À retrouve sur le net ici.

Entre autres, on y lit :

Camille Bouchard
Un massacre magnifique
«Ma blonde et moi, à bord de Matamata (et à bord duquel j’écrirai tout l’hiver), sommes stationnés dans un camping de la ville de Mission, au Texas. Le Rio Grande est à proximité et quand nous nous promenons le long de la rivière, nous pouvons voir le Mexique sur l’autre rive. Nous côtoyons ceux qui sont appelés ici les Winter Texans, c’est-à-dire les Américains qui habitent des États plus au Nord, mais qui viennent profiter du climat plus accueillant du Sud pendant la saison froide. Nous y avons rencontré quelques Québécois (ils ne sont pas tous en Floride, que diable!), et nous fêterons Noël avec eux au ClubHouse du camping, où un petit goûter et un échange de cadeaux sont organisés. Avec Skype, nous gardons contact avec nos familles et nous suivrons en direct, par ce moyen, une partie du réveillon chez mon frère à Montréal.»

vendredi 24 décembre 2010

Joyeux Noël 9 de 9

Pour vous, fidèles lecteurs de ce blogue, en cadeau de Noël, je vous offre chaque jour, d'ici le 25 décembre, une image glanée ici et là sur Internet et pour laquelle j'aurai (vaguement) imaginé les dialogues.

Comme disent les anglophones (et les francophones qui parlent mal leur langue) : Enjoy !


jeudi 23 décembre 2010

Joyeux Noël 8 de 9

Pour vous, fidèles lecteurs de ce blogue, en cadeau de Noël, je vous offre chaque jour, d'ici le 25 décembre, une image glanée ici et là sur Internet et pour laquelle j'aurai (vaguement) imaginé les dialogues.

Comme disent les anglophones (et les francophones qui parlent mal leur langue) : Enjoy !


mercredi 22 décembre 2010

Joyeux Noël 7 de 9

Pour vous, fidèles lecteurs de ce blogue, en cadeau de Noël, je vous offre chaque jour, d'ici le 25 décembre, une image glanée ici et là sur Internet et pour laquelle j'aurai (vaguement) imaginé les dialogues.

Comme disent les anglophones (et les francophones qui parlent mal leur langue) : Enjoy !


mardi 21 décembre 2010

Joyeux Noël 6 de 9

Pour vous, fidèles lecteurs de ce blogue, en cadeau de Noël, je vous offre chaque jour, d'ici le 25 décembre, une image glanée ici et là sur Internet et pour laquelle j'aurai (vaguement) imaginé les dialogues.

Comme disent les anglophones (et les francophones qui parlent mal leur langue) : Enjoy !


lundi 20 décembre 2010

Joyeux Noël 5 de 9

Pour vous, fidèles lecteurs de ce blogue, en cadeau de Noël, je vous offre chaque jour, d'ici le 25 décembre, une image glanée ici et là sur Internet et pour laquelle j'aurai (vaguement) imaginé les dialogues.

Comme disent les anglophones (et les francophones qui parlent mal leur langue) : Enjoy !


dimanche 19 décembre 2010

Joyeux Noël 4 de 9

Pour vous, fidèles lecteurs de ce blogue, en cadeau de Noël, je vous offre chaque jour, d'ici le 25 décembre, une image glanée ici et là sur Internet et pour laquelle j'aurai (vaguement) imaginé les dialogues.

Comme disent les anglophones (et les francophones qui parlent mal leur langue) : Enjoy !


samedi 18 décembre 2010

Joyeux Noël 3 de 9

Pour vous, fidèles lecteurs de ce blogue, en cadeau de Noël, je vous offre chaque jour, d'ici le 25 décembre, une image glanée ici et là sur Internet et pour laquelle j'aurai (vaguement) imaginé les dialogues.

Comme disent les anglophones (et les francophones qui parlent mal leur langue) : Enjoy !


vendredi 17 décembre 2010

Joyeux Noël 2 de 9

Pour vous, fidèles lecteurs de ce blogue, en cadeau de Noël, je vous offre chaque jour, d'ici le 25 décembre, une image glanée ici et là sur Internet et pour laquelle j'aurai (vaguement) imaginé les dialogues.

Comme disent les anglophones (et les francophones qui parlent mal leur langue) : Enjoy !


jeudi 16 décembre 2010

Joyeux Noël 1 de 9

Pour vous, fidèles lecteurs de ce blogue, en cadeau de Noël, je vous offre chaque jour, d'ici le 25 décembre, une image glanée ici et là sur Internet et pour laquelle j'aurai (vaguement) imaginé les dialogues.

Comme disent les anglophones (et les francophones qui parlent mal leur langue) : Enjoy !


mercredi 15 décembre 2010

Les livres, ça sert à tout le monde

mardi 14 décembre 2010

Dans nos pamplemousses

lundi 13 décembre 2010

Guitare originale

Il n'y a pas qu'une façon de tenir une guitare. Ici, la main gauche n'est pas très orthodoxe, mais ça donne un assez joli effet.

Du Botswana (et notez le mari blasé derrière qui s'emmerde, boit sa bière, bâille, rattache son vêtement, joue avec sa casquette, et qui semble avoir hâte que la madame ait terminé).


(Enfin, on pourra toujours reprocher à la toune de manquer de créativité, mais bon...)

samedi 11 décembre 2010

Jeu de mains...

vendredi 10 décembre 2010

La feuille à pattes

Je ne sais pas si elle s'était déguisée pour l'Halloween (en retard), mais cette sauterelle se prend pour une feuille :



mercredi 8 décembre 2010

Fourmis

mardi 7 décembre 2010

Scènes de vie - 13



J'adore chat.



Cartes postales du jour

De Mission, Texas :











lundi 6 décembre 2010

Ah, l'amour !

vendredi 3 décembre 2010

Scènes de vie - 12


jeudi 2 décembre 2010

En ce 2 décembre

Après ma journée d'écriture, petite pause vélo dans le parc voisin de Matamata :



Si la température est superbe le jour, les nuits sont un peu froides. Le changement de température est assez étonnant. Ça varie de 15° à 20°.

mercredi 1 décembre 2010

Pincez-moi, quelqu'un

Ayoye !

Donc, je ne rêve pas.

Bon, tout d'abord, une mise au point : j'aime le Texas et les Texans sont vraiment gentils avec nous. Le problème n'est pas là. C'est la sensibilisation de cet État à ce qui nous paraît couler de source au Canada.

La consommation d'essence, par exemple. Ici, tout le monde a le gros 4x4 et plusieurs laissent tourner les moteurs dans les stationnements. Aberrant. Les gros moteurs sont rois... et les (maudits) chiens (qui sont partout, partout, partout, rôdent, jappent et chient).

Deux exemples m'ont frappé pendant ma balade à vélo du jour. Par exemple, les piétons : ils sont quasi inexistants pour la bonne raison qu'il y a très peu d'infrastructure pour eux. Je l'ai dit : la voiture (i.e. le 4x4) règne. Passages piétonniers inexistants, feux pour traverser à quelques intersections seulement (et pas toujours en fonction), trottoirs rarissimes, ou qui s'arrêtent direct dans un mur (je vous jure), ou qui s'arrêtent sans raison, ou qui...

Meuh si ! Arrêtez de m'interrompre, je vous le dis. Bon, voilà la preuve :




Mais le comble du comble du boutte du boutte, c'est cette affiche. Dites-moi que je rêve ou que je l'interprète mal :



Si je comprends bien, dans ce magasin d'alimentation pour animaux domestiques, on propose aux gens de garder les produits de la banque alimentaire (donc, pour les sans-abri, les pauvres...) pour les offrir plutôt... aux chiens, chats et autres hamsters !!!

Pincez-moi quelqu'un !

(Non, laissez faire, on a déjà vu que je ne rêve pas.)